AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Rory ✜ you can be who you were or who you'll become

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 292
Age : 27
Localisation : quelque part dans Hope Lake, le plus souvent, au Nexxt où il travaille
Métier : barman et "hôte de charme" au Nexxt
Date d'inscription : 05/06/2018
MessageSujet: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 11:05



Rory G. Deeks

Bonjour bonjour ! Moi c'est Rory Gunnam Deeks mais tu peux aussi m'appeler Rory. Je suis né(e) le 06 août 1991 à Los Angeles. Si tu comptes bien, ça me fait donc 26 ans ans. Je suis homosexuel et célibataire. Dans la vie, je suis barman et prostitué. On dit souvent que je ressemble à louis tomlinson. Et puis, je me sens bien ici : your light

Code:
<span class="pris">♦️</span> LOUIS TOMLINSON ∞ <span class="name">rory g. deeks</span>
discret • peu sûr de lui • soumis • souriant • optimiste
C'est un jeune homme plutôt discret, peu sûr de lui. La vie ne lui a pas été tendre, alors il s'est créé une sorte de carapace et a bien du mal à laisser les autres pénétrer dans son monde. En réalité, Sandor a quelque peu honte de ce qu'il est, surtout parce que sa condition actuelle est loin d'être un choix de vie. De base, il est plutôt un jeune homme souriant, ou en tout cas, il essaie de paraitre le plus souriant possible, cachant ses blessures derrière. Cela évite les questions auxquelles il ne désire pas répondre. Il respecte les règles, il est ponctuel, et à constamment peur des représailles. Sandor, ce n'est pas une tête brûlée, il a plutôt tendance à obéir aux ordres, plutôt qu'à essayer de les braver. Il n'aime pas contrarier les autres, alors il prend sur lui quand les choses ne lui plaisent pas et ne dit rien. Sandor subi la vie. Mais Sandor aime la vie, il s'y accroche avec le peu de moyens qu'il possède. Il a bien pensé, plus jeune, à partir, mais la vie est un cadeau, il faut essayer de se battre pour elle. Oui, il survit plus qu'il ne vit, ça le mine d'être ce qu'il est, ce n'est pas le plan de carrière qu'il s'était imaginé enfant, mais on ne lui a pas laissé l'occasion de pouvoir faire autrement. Il n'a pas caractère à se rebeller, alors il s'est laissé faire, il n'a pas essayé de protester, de garder sa place de fils et aujourd'hui, il se bat pour sa survie.

_______________

Au début, c'est une histoire somme toute banale. Une famille moyenne, unie, aimante, deux enfants heureux de ce qu'ils ont. Le quotidien n'est pas tous les jours rose, mais les deux garçons ne manquent de rien, et surtout pas de l'amour et de l'attention de leurs parents. Des rires, des câlins, des petits bobos, un bisou sur le front pour calmer un cauchemar. Des noëls en famille, les yeux qui brillent devant le sapin et les joujoux reçus. Jamais rien d'extravagant, mais Rory et son frère s'en contente, bien heureux que le Père Noël ne les a pas oublié. Le cadet grandi insouciant de l'avenir qui l'attend. C'est un petit garçon souriant, plein de joie de vivre. Il n'est pas turbulent, il ne fait pas de vague. C'est un garçon sage, studieux, qui fui les remontrances et les ennuis. Obéissant, il est poli, serviable et ne rechigne jamais quand on lui impose une chose qu'il ne souhaite pas. Rory aime faire plaisir aux autres, alors il met souvent en sourdine ses propres envies. Les années passent sans encombre, rien de transcendant dans la petite vie tranquille des Deeks. Le cadet se plie en quatre pour faire plaisir à son ainé ou encore à ses parents, ignorant qu'en récompense de son dévouement il ne recevra rien d'autre que d'être chassé de chez lui, tout ça parce qu'il ne rentre pas dans le moule de ce que les gens trop bien pensants considèrent comme la normalité.

Depuis quelques semaines, Rory rentre un peu plus tard du lycée, prétextant juste passer un peu de temps dans le parc avec ses amis, ce qui en soit n'est pas complètement un mensonge. Il ne précise juste pas que ces fameux amis, ne sont en fait qu'une seule et unique personne. En effet, Rory est particulièrement heureux en ce moment. Rory est amoureux. Mais il se cache, il n'en parle pas pour le moment, parce qu'il n'a que seize ans, et qu'il est amoureux d'un autre garçon. Il sait que dans son entourage, l'homosexualité est une chose assez mal perçue, alors il veut être certain que son histoire est sérieuse avant d'en parler et surtout, il a besoin de se laisser le temps de trouver la meilleure façon d'en parler à sa famille, en espérant que cela ne se passe pas trop mal. Aujourd'hui, comme tous les autres jours, Rory rentre donc chez lui juste un peu avant le repas du soir. Aujourd'hui, contrairement à tous les autres jours, il trouve en arrivant une atmosphère tendue et électrique, bien loin de la chaleur aimante qui règne d'ordinaire dans la modeste demeure des Deeks. « N'aurais-tu pas quelque chose à nous dire jeune homme ? » Le ton employé par sa mère est métallique, froid, les regards de ses deux parents sont noirs malgré la clarté naturelle de leurs yeux bleus. Il voit son frère se tenir debout sur les premières marches de l'escalier menant à l'étage dans le couloir, le visage à moitié déconfit, à moitié arborant un sourire narquois. Rory ne comprend pas immédiatement ce qui est en train de se produire, pas plus qu'il est en train de passer ses derniers moment dans la maison de son enfance. En reportant son attention vers ses parents, il aperçoit un grand sac en tissu à leurs pieds. « Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi ce sac ? » Pauvre petit naïf, il ne voit pas que ce sac est pour lui. Il n'imagine pas un seul instant que son frère l'a trahi et que le ciel est sur le point de lui tomber sur la tête. « Des amis hein ? UN ami plutôt... Depuis quand ça dure Sandor ? » L'adolescent baisse le visage, n'osant plus affronter leurs regards désapprobateur. « Deux... Deux mois. » Il n'essaie même pas de se justifier. Cela ne sert à rien, il le sait, leur jugement est déjà fait. « Une fille on aurait compris, on aurait laissé passer. Mais un garçon Rory ! Un garçon ! A quoi tu penses ? C'est dégoûtant. Ce n'est pas normal. Tu n'es pas normal. » Il reste sans voix. Que pourrait-il bien répondre à tout ceci ? Ce n'est que pure vérité. Ce n'est pas normal, enfin leur normalité, certes. Oui, il aime un garçon, ça ne sert à rien de tenter de dire le contraire, alors il se tait. Rory n'aime pas les conflits, et se dit que moins il essaie de répliquer, plus vite ce sera passé et ils pourront dîner, comme si de rien n'était. Belle utopie. « Tu ne nies même pas ? Tu ne dis rien ! Quand ton frère nous a dit t'avoir vu embrasser un autre garçon, on a espéré qu'il se soit trompé. Mais visiblement, devant ton silence, il nous a dit la vérité. » Son regard se dirige instinctivement vers cet ainé qu'il a toujours aimé, ce modèle qu'il respectait. Rory ne comprend pas pourquoi son frère a fait ça. Il savait, il savait que leurs parents le prendrait mal. Ses yeux sont humides quand il les pose sur le garçon qui se tient toujours debout sur les escaliers, cherchant dans son regard une réponse qu'il ne trouve pas. « On ne veut pas de ça chez nous Rory, tu le sais pourtant. On te laisse une heure. Une heure pour prendre tes affaires et tu t'en vas. » L'adolescent reste pétrifié sur place, ses yeux azurs fixant dans le vague ce sac qu'il avait repéré quelques minutes plus tôt. « Mais... » Le regard noir que lui lance son paternel en lui jetant le sac en tissu le dissuade d'essayer de négocier. La décision est sans appel. Rory ramasse le sac, passe près de son frère les yeux embués de larmes qui menacent de couler sous peu. Il est triste, mais il est surtout déçu. Déçu de la trahison de son frère, déçu de la réaction de ses parents. Il vide son armoire de quelques vêtements qu'il place dans le sac, fourre ses affaires de toilette par dessus, embarque deux ou trois objets qui lui tiennent à coeur et s'en va, les regardant tous une dernière fois, espérant les voir changer d'avis. La porte d'entrée se referme derrière lui. Rory a seize ans et nul part où aller.

Il erre dans les rues, sans but. Fin d'année scolaire, il décide de terminer son année comme il peut, mais ne retourne pas au lycée l'année suivante. Les premiers temps, c'est allongé sur un banc, caché derrière un buisson dans le parc où il a l'habitude de retrouver son copain qu'il dort, enfin pour les soirs où son copain justement ne peux pas le faire entrer chez lui à l'insu de ses parents. Après quelques mois, son petit ami ne supportant plus cette situation, Rory se fait plaquer. Comme il était son dernier soutien, celui qui lui permettait de dormir parfois décemment, de manger à peu près à sa faim, depuis ce moment l'adolescent à dû se résoudre à des actes qu'il n'aurait jamais songé commettre avant, comme devoir voler pour pouvoir se nourrir un minimum. Il décide de quitter Los Angeles, sans trop savoir où aller. Il fait du stop, et fini par arriver à Hope Lake. Optimiste qu'il est, il a bien aimé le nom de la ville et a décidé d'y rester. Assez loin de chez lui, de ses parents, mais pas trop loin non plus, au cas où... Il squatte là où il le peut pour pouvoir se protéger. Il maigri à vue d'oeil, mais il se bat, il s'accroche à la vie. Rory arrive à trouver des petits boulots à faire par-ci, par-là, lui permettant de ne pas avoir constamment à voler pour manger, et même dans les meilleurs des jours, se permettre une ou deux nuits à l'hôtel. Ces jours-là, c'est jour de fête, et le jeune homme se délecte de pouvoir prendre une bonne douche. Il y a près de trois ans de ça, il a trouvé un bâtiment abandonné et en a fait sa petite adresse personnelle, jusqu'au jour où le bâtiment à été acheté et des travaux mis en route. La journée, Rory s'éclipse, pour n'y revenir qu'à la nuit tombée quand les ouvriers ont déserté. Cet endroit devient un tournant dans sa vie.

Les rayons du soleil filtrent à travers les vitres du bâtiment, mais Rory est profondément endormi, en boule, la tête posée sur son sac qui lui sert d'oreiller et sa veste en guise de couverture. La nuit a été longue et il s'est endormi au petit matin, espérant profiter d'au moins deux petites heures de sommeil avant l'arrivée des ouvriers. Seulement, il ne s'est pas réveillé à temps. « Hum hum. » Ses paupières clignent quelques fois avant de s'ouvrirent entièrement, pour distinguer une silhouette se tenant debout près de lui, le surplombant. Rory se redresse rapidement. L'effet de surprise l'a complètement réveillé et il attrape rapidement ses affaires. « Euh, pardon, je vais m'en aller, désolé. » L'homme le retient par le bras lorsqu'il cherche à quitter les lieux. « Attends. Des ouvriers m'ont déjà fait par de ta présence ici. Comme apparemment tu as l'air correct ça ne me dérange pas que tu continues à dormir là la nuit le temps de la durée des travaux, mais explique moi pourquoi tu es là. » Le jeune homme a un peu de mal a assimiler ce que cet homme qu'il apprendra à connaître plus tard, est en train de lui permettre de rester dormir dans son bâtiment. Sur le moment, il a tellement eu peur de perdre cet abri, et comme il ne souhaite pas vexer cette personne qui semble sympathique, qu'il lui explique brièvement son histoire, sans entrer pour autant dans les détails. « Voilà donc mon histoire. Et comme je n'ai même pas fini le lycée, je n'ai aucune qualification, c'est difficile pour moi de trouver un emploi qui me permettrait de me prendre ne serait-ce qu'un petit studio où loger. » Un sourire satisfait apparait sur le visage de l'homme qui se veut bienveillant. Rory devrait se méfier, mais il parait tellement avenant et compréhensif qu'il ne voit rien arriver. « Ecoute, les travaux actuels sont destinés à voir s'ouvrir un bar d'ici quelques semaines. Je vais donc avoir besoin de personnel, je peux te proposer une place si tu le souhaite. » Les yeux de Rory expriment autant l'étonnement que l'enthousiasme. Il hoche frénétiquement la tête en signe d'acceptation. Comment pourrait-il refuser une telle proposition ? Seulement, trop heureux que la vie lui offre enfin un opportunité de remonter la pente, il accepte sans même avoir toutes les données. La réalité sera bien moins belle que ce qu'il est en train de s'imaginer à l'instant présent. « Vous... Vous êtes sérieux ? » L'homme acquiesce avec un large sourire. « Merci. Merci infiniment. » Sur ces derniers mots, leurs chemins se séparent jusqu'au moment de l'ouverture du fameux bar.

Comme convenu, les semaines suivantes Rory a pu continuer de passer ses nuits sur place, tant qu'il partait la journée pour laisser place aux ouvriers. Puis est arrivé le jour de l'ouverture. Le jeune homme était inquiet, il n'avait pas revu l'homme depuis la fois où il lui a proposé de le laisser dormir et de l'embaucher une fois les travaux fini. Belle désillusion. Il a rassemblé ses maigres affaires et c'est fait à l'idée de devoir recommencer à chercher un autre abri. Mais l'homme est là et il n'a pas oublié sa promesse. Rory commence donc dès le soir même comme barman. Pour une fois, il se révèle doué pour quelque chose, il trouve ses marques rapidement dans ce bar qu'il a vu se monter The Nexxt. Son patron lui a même permis de dormir encore sur place dans la réserve le temps qu'il puisse se trouver un endroit à lui, ce qui arrive quelques semaines plus tard. Ce n'est pas fameux, un petit studio dans un immeuble miteux à quelques pâtés de maison de son travail. Ce qui lui a permis de s'offrir le luxe de cet appartement, ce sont les extras qu'il fait au sous-sol du bar, ce fameux détail dont son patron avait fait mention lors de sa proposition, qui avait fait un peu tiquer Rory, mais qu'il a accepté malgré tout, pour une fois qu'on lui donnait vraiment sa chance. Il a rapidement commencé, une quinzaine de jours après le début de son contrat, à se sentir mal à l'aise vis à vis de ça, mais se sentant redevable vis à vis de Zach, il n'a pas pu faire machine arrière. Rory a très vite déchanté, mais il se pli aux règles. Il se dégoûte, il n'a plus vraiment d'estime pour lui-même, mais au moins maintenant il a un toit au dessus de la tête, de la nourriture dans le frigo. C'est pas tous les jours facile, et il redoute toujours les moments où un client s'intéresse à lui, qu'il sent qu'il va devoir le suivre. Heureusement, certains soir il n'est que barman, il ne supporterait pas cela si c'était vraiment tous les soirs. Le jeune homme n'est pas seul dans cette galère, ses collègues sont au même statut que lui et il s'entend pas trop mal avec eux. Les deux filles un peu moins, il les supporte, mais elles sont un peu trop prétentieuses pour lui. Par contre, Marty, qui a commencé il y a deux ans en même temps que lui,  et bien qu'ils ne se fréquentent pas en dehors du bar, et ce qui se rapproche le plus d'un meilleur ami pour Rory. Sa vie ne lui plaît pas, mais Rory tient à la vie. Alors il s'accroche. Alors il espère encore pouvoir s'en sortir, avoir un avenir meilleur. Mais il ne croit pas suffisamment en lui pour vraiment envisager que cela puisse un jour arriver. Mais comme la rencontre avec son patron lui a permis de se sortir de la rue en partie, une autre rencontre, pourrait bien changer sa vie...
 I always say, if it hurts, it means you're growing, and I promise you... THIS IS GONNA HURT !
Je m'appelle just hold on / CeL et j'ai actuellement 35 ans. J'habite à Metz dans le 57. J'ai connu le forum par le mail de Kaly   et je suis totalement euphorique, excitée et heureuse de vous retrouver       . Et comme je suis quelqu'un de très bavard, j'ai un petit mot à ajouter : Hakuna Matata  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 375
Métier : Serveuse au Nexxt & illustratrice de livres pour enfants
Date d'inscription : 31/05/2018
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 11:53

Roryyyyyyyyy
Bienvenue de nouveau parmi nous !

_________________
After all this Time ?
Always
But if you really want me, move slow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 292
Age : 27
Localisation : quelque part dans Hope Lake, le plus souvent, au Nexxt où il travaille
Métier : barman et "hôte de charme" au Nexxt
Date d'inscription : 05/06/2018
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 12:34

Merciiiiiiiiiiiiiiiii tellement contente de vous retrouver

_________________

STOCKHOLM SYNDROME
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 12:45

Roryyyyyyyyyy
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 292
Age : 27
Localisation : quelque part dans Hope Lake, le plus souvent, au Nexxt où il travaille
Métier : barman et "hôte de charme" au Nexxt
Date d'inscription : 05/06/2018
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 12:52

Kalyyyyyyyyyyyyyy

_________________

STOCKHOLM SYNDROME
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 13:01

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 15:51

Ah , trop contente ! Bienvenue ici ❤
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 292
Age : 27
Localisation : quelque part dans Hope Lake, le plus souvent, au Nexxt où il travaille
Métier : barman et "hôte de charme" au Nexxt
Date d'inscription : 05/06/2018
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 16:23

Merci Connor

Ma Hallyyyyy trop contente aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 18:40



T'ES PARMI NOUS



Il est où Neal ?  

Notre 1er membre Bleu !





La terrible épreuve de la présentation est terminée et tu as réussi le défi haut la main. Bien joué, tu es officiellement validé(e) ! T'es enfin un membre de HOPE, un vrai comme on les aime ! Libre à toi d'ouvrir ton premier RP, de te lancer dans une fiche de liens et même de créer ton premier scénario ! Tu peux même poster ailleurs qu'ici ! Le monde est grand et s'ouvre devant toi.

Allez, vole de tes propres ailes mon petit canari   Mais si jamais tu as besoin d'un coup de main, n'hésite pas à appeler les admins au secours !

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 292
Age : 27
Localisation : quelque part dans Hope Lake, le plus souvent, au Nexxt où il travaille
Métier : barman et "hôte de charme" au Nexxt
Date d'inscription : 05/06/2018
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become Mar 5 Juin - 20:51

@Hally Johnson Sûrement en train d'arnaquer quelqu'un ça se trouve quelque part à Hope Lake à toi de me dire

et oui, tu as vu, la classe

Merciiii pour la validation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rory ✜ you can be who you were or who you'll become

Revenir en haut Aller en bas

Rory ✜ you can be who you were or who you'll become

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LADY RORY's BLOG
» Lydia ϟ Quand mille personnes prennent la route, il en faut une pour prendre la tête.
» Rhys n' Rory
» Rory Donegan - Re finie !
» Roranicus "Rory" Júrekson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ HOLD ON PAIN ENDS ★  :: Vous, vous et vous :: Viens te présenter :: Fiches terminées-