AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Just another brick in the wall - Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 10
Métier : Etudiant en photographie
Date d'inscription : 01/06/2018
MessageSujet: Just another brick in the wall - Max Lun 4 Juin - 5:00



Max Summers
20 ans
Américain
Célibataire
Homosexuel
Etudiant en photographie
• Max n'a pas de père, du moins c'est ce qu'il dit lorsqu'on lui pose la question, lorsqu'on lui demande pour quelle raison il porte le nom de sa mère, pour quelle raison il n'a qu'elle dans sa vie. Bien sûr il pourrait inventer une histoire,  raconter un mensonge, il l'a d'ailleurs beaucoup fait lorsqu'il était tout petit, s'inventant tour à tour un père super-héros, un père militaire, un papa agent secret, mais ses petits jeux l'ont vite lassé, ils ne suffisaient pas à effacer la vérité, il n'a pas de père, il a un géniteur tout au plus, un homme qui a abandonné sa mère enceinte, un homme qui l'a abandonné lui avant même qu'il ne vienne au monde.

• C'est tout ce qu'il a toujours su de lui, que c'est un lâche, il ne connaissait ni son nom, ni son visage, rapidement sa mère lui a demandé de ne pas poser plus de questions, de ne pas chercher plus loin, parce que plus loin il n'y avait rien, rien pour lui, rien d'autre qu'un passé, une histoire qui au final ne lui appartenait pas vraiment, alors il a obéi et simplement arrêté de la questionner, il n'avait pas une enfance malheureuse après tout, pas besoin de courir après des chimères, il avait sa mère, elle le protégeait, elle faisait de lui sa priorité, ça suffisait.

• Du moins ça a suffit quelques années, les premières de sa vie, au fil du temps c'est un manque qui s'est installé en lui, être le fils de personne, regarder ses camarades de classe faire des cadeaux de fête des pères alors qu'on l'invitait gentiment à faire des coloriages et des dessins dans un coin à la place, les regards de pitié, c'était des détails, des petits détails de son enfance, sans réelle importance mais qui cumulés lui ont fait ressentir plus fortement sa différence, lui ont fait ressentir ce vide que son père avait laissé en partant, en l'abandonnant, un vide que tout l'amour de sa mère était incapable de combler, un vide tel que plus les années passaient, plus son âge avançait plus il cherchait désespérément un moyen de le combler.

• Il est passé par tous les moyens possibles sans jamais rien trouver, par la violence, l'alcool, les drogues aussi, il a fait toutes les conneries possibles pour essayer de se sentir un peu plus vivant mais c'était pire à chaque fois, quand sa mère était convoquée parce qu'il avait cassé le nez d'un autre gosse, quand il était renvoyé, quand elle fouillait sa chambre et exposait ses trouvailles pour le confronter, la déception dans son regard, il a fini par craquer et tout arrêter, incapable de supporter ça un instant de plus

• Ce n'est pas un ange pour autant, s'il a rapidement mis fin à sa crise d'adolescence, il a toujours gardé un caractère fort et bien à lui, incapable de se soumettre à la moindre autorité il a été prié de terminer sa scolarité à domicile et de ne plus mettre les pieds au lycée, il ne reconnaît aucune forme de hiérarchie, exècre ce concept même, ne comprenant pas pourquoi il devrait faire des courbettes devant une personne et pas une autre, il a une haine totale envers ces soit-disant marques de respect, cette politesse et ces bonnes manières qu'il considère comme étant feintes.

• S'il a arrêté la drogue à usage récréatif il y a plusieurs années déjà, il a une autre addiction dont il n'a parlé à personne et surtout pas à sa mère, victime depuis son plus jeune âge de migraines relativement violentes, suffisamment pour justifier le prise de dérivés morphiniques en cas de crise, il a fini par en prendre en dehors, pour tout et rien, aujourd'hui il est incapable de s'en passer même une seule journée

• Il a détesté tous ses beaux-pères, toutes les relations de sa mère, avec le recul il est incapable de savoir si sa mère est réellement tombée uniquement sur des mauvaises personnes ou s'il les détestait par simple principe, par refus d'avoir un père, une figure paternelle qui ne soit pas vraiment le sien

• Il a toujours été en conflit avec lui-même par rapport à cette question, incapable d'être parfaitement clair sur ses sentiments, pas une journée ne passait pourtant sans qu'il ait une pensée pour lui, la plupart du temps il en arrivait à la conclusion que parfois l'ignorance était le bon choix, qu'il y avait des vérités qu'il valait mieux ignorer pour son propre bien, qu'il n'était pas utile de remuer le passé mais un jour alors que sa mère était au travail, alors qu'il essayait vainement de se concentrer sur une leçon de mathématiques qui ne le passionnait pas, à laquelle il ne comprenait rien, les pensées sont revenues une nouvelle fois et il n'a pas su résister.
Comme un voleur il est entré dans la chambre de sa mère, comme un voleur il a fouillé ses affaires avec la désagréable impression d'entrer dans une part de son intimité, soulever les papiers, soulever les vêtements, il en avait la nausée et encore aujourd’hui il culpabilise de ce geste, il tente vainement de se rassurer, se rappelant qu'elle aussi l'avait fait ne serait-ce qu'à l'époque où elle le soupçonnait -à raison- de se droguer mais elle avait au moins l'excuse de se préoccuper de sa santé et pas simplement de suivre une pulsion, de chercher une vérité qu'on lui avait pourtant explicitement refusée.

• Il a trouvé ce qu'il voulait, sans aucune fierté, le nom de son géniteur, sur un morceau de papier.
Connor Adams
Il est resté plusieurs semaines avec ce nom en tête, à se demander ce qu'il devait en faire maintenant qu'il savait, à s'imaginer comment il pouvait être, à quoi il pouvait ressembler, c'était toujours un inconnu, toujours un lâche qui l'avait abandonné mais il avait un nom, une identité. Il se demandait s'il voulait s'en contenter ou s'il voulait aller plus loin encore tout en connaissant la réponse, comme il l'avait toujours su, il a besoin de le voir, de lui parler, au moins une fois, il a besoin de ça pour arrêter de ressentir ce vide en lui que tout se refuse à combler, pour pouvoir vivre et non survivre, il n'espère rien, il n'espère même pas des excuses, des explications, il veut juste le voir, savoir qui il est, savoir d'où il vient.

• Il a cherché alors, encore une fois attendant que sa mère soit loin, encore une fois avec ce même dégoût de lui-même qui deviendrait si familier, qui deviendrait celui du secret et du non-dit mais il n'a rien trouvé, rien sur les réseaux sociaux, comme si cet homme n'avait jamais existé, et puis il y a eu un soir, un autre soir où il travaillait  devant la  télévision allumée, les informations crachotaient quelque chose à propos d'un pompier héroïque, d'une intervention in extremis et lorsqu'il avait relevé la tête, intrigué, il était tombé face à ce nom, face à ce visage, face à lui et surtout face à sa localisation, Hope Lake

• Lui qui avait prévu de partir étudier la photographie, sa passion de toujours, à Paris, qui économisait depuis quelques temps, cumulant plusieurs petits boulots différents a laissé ce projet de côté pour partir faire ces études là bas à la place, un choix qu'il a vendu avec si peu de conviction à sa mère qu'il se doute qu'elle sait déjà

• Il a rencontré son père peu de temps  après son arrivée, il avait rapidement repéré quel bar il fréquentait et avait encore plus rapidement trouvé quelqu'un capable de lui fournir une fausse carte d'identité, ce qu'il n'avait pas vraiment prévu en revanche serait que son propre géniteur tenterait de le draguer, dire qu'il avait un peu paniqué serait un euphémisme, il a tout simplement sorti sa carte d'identité – la bonne- dans la précipitation pour lui faire comprendre qui il était vraiment. Par chance, une fois le choc et le malaise passé, père et fils ont passé la soirée à discuter comme si de rien n'était

• Lorsque son père lui a proposé d'emménager avec lui très peu de temps après leurs retrouvailles Max a accepté sans hésiter, pas seulement pour des raisons financières, pas seulement par envie de vivre avec son père, d'apprendre à le connaître, le découvrir, mais aussi parce qu'il savait pertinemment que vivre seul n'était pas une bonne chose pour lui, parce qu'il avait très bien remarqué l'augmentation de sa consommation de drogues depuis qu'il n'avait plus personne pour l'observer ou le limiter, il avait compris depuis quelques temps déjà que vivre seul était pour lui un danger, vivre avec son père, c'était aussi une manière pour lui de se remettre en sécurité

• Ses passions en dehors de la photographie sont le skateboard et le street art, il a une fascination visuelle pour l'esthétique des années 1980/90, pour le grunge et tout ce qui est un peu retro

• Il s'est décoloré les cheveux tout seul et sans permission quand il avait à peine 13 ans, plus jeune il les colorait en bleu, aujourd'hui ça lui est un peu passé, il les laisse blond platine

• Il est gay mais le cache à sa mère et seulement à sa mère, il a eu plusieurs histoires sans forcément que ce soit le grand amour mais parfois suffisamment longues pour justifier une présentation en bonne et due forme mais il a toujours fuit cette idée, effrayé à l'idée qu'elle puisse mal accueillir la nouvelle, l'abandonner elle aussi

• Il déteste son prénom et ne répond qu'à son diminutif, il se fait un plaisir d'ignorer royalement toute personne l'appelant Maxime

• En apparence Max est un jeune homme plutôt calme et solitaire, toujours un sourire sur les lèvres, en apparence on l'imagine sage, un peu dans sa bulle, loin de la réalité, on peut même le trouver presque fascinant, mystérieux ou secret si on s'y attarde vraiment, avec ses passions marginales et pourtant assumées. Mais en vérité il est bien plus brutal qu'il n'y paraît, pas sciemment violent, pas sciemment blessant, il ne veut de mal à personne mais les codes à respecter en société l'ennuient, incapable de se plier à la moindre autorité, incapable de respecter la moindre hiérarchie, il ne se prive jamais pour dire ce qu'il en pense ouvertement, il fait partie des personnes trop honnêtes qui mettent un point d'honneur à toujours exprimer le fond de leur pensée sans aucun soupçon de subtilité même lorsque leur avis n'est pas désiré, il fait partie de ces gens qui ont un avis sur tout, qui remettent tout en question continuellement, tout en sachant pertinemment à quel point cela peut être agaçant. Pourtant quand on prend la peine d’ignorer la forme, d'aller au delà d'un ego blessé pour s'intéresser au fond, on se rend rapidement compte que Max est extrêmement intelligent, bien plus maladroit que méchant
(♀ / ♂) Titre du lien → descriptif du lien recherché
(♀ / ♂) Titre du lien → descriptif du lien recherché
(♀ / ♂) Titre du lien → descriptif du lien recherché
(♀ / ♂) Titre du lien → descriptif du lien recherché
Titre du sujet rp → feat Pseudo du partenaire rp
Titre du sujet rp → feat Pseudo du partenaire rp
Titre du sujet rp → feat Pseudo du partenaire rp
Pseudo à ajouter, rp de prévu
Pseudo à ajouter, rp de prévu
Pseudo à ajouter, rp de prévu
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 10
Métier : Etudiant en photographie
Date d'inscription : 01/06/2018
MessageSujet: Re: Just another brick in the wall - Max Lun 4 Juin - 5:01



Girls/boys
Pseudo du personnage
Titre du lien → descriptif du lien
Pseudo du personnage
Titre du lien → descriptif du lien
Pseudo du personnage
Titre du lien → descriptif du lien
Codage par Emi Burton



A vouuuus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 154
Age : 40
Métier : Pompier
Date d'inscription : 01/06/2018
MessageSujet: Re: Just another brick in the wall - Max Lun 4 Juin - 11:30

Pouet !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 31/05/2018
MessageSujet: Re: Just another brick in the wall - Max Mar 10 Juil - 11:56

Coucou !

Si ton père est mon cousin, ça fait qu'on a un lien d'office tous les deux

_________________
After all this Time ?
Always
But if you really want me, move slow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 298
Age : 28
Métier : Youtubeuse
Date d'inscription : 31/05/2018
MessageSujet: Re: Just another brick in the wall - Max Mar 10 Juil - 15:23

Coucou ! Alors j'avais une petite idée.
Le meilleur ami de Hally - qui vit toujours à NYC - est gay. Il pourrait passer une semaine à Hope Lake, et via des appli, rencontrer Max. Ils pourraient sortir ensemble les 3, et après cette semaine, Hally et max seraient resté en bon terme et continuerait à se fréquenter? Pis accessoirement, elle, elle baverait sur Le papa @Connor Adams

_________________

 
Happiness
can be found,
even in the darkest of times,
if one only remembers to turn on the light.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 10
Métier : Etudiant en photographie
Date d'inscription : 01/06/2018
MessageSujet: Re: Just another brick in the wall - Max Jeu 12 Juil - 23:46

Pouet toi même père indigne

Jane : Ooooh quelqu'un de la même famille trop bien  Evidemment qu'il nous faut un lien

Hally : Tout le monde bave sur le papa c'est compréhensible
J'aime beaucoup cette idée, puis ça ferait du bien à Max de sortir un peu et de fréquenter des gens, il est beaucoup trop souvent seul, ça l'aide pas du tout à arrêter de faire n'importe quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 31/05/2018
MessageSujet: Re: Just another brick in the wall - Max Lun 16 Juil - 23:14

Du coup, je suis la cousine de ton père, donc ça fait que je suis ta grande cousine en théorie

_________________
After all this Time ?
Always
But if you really want me, move slow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Just another brick in the wall - Max

Revenir en haut Aller en bas

Just another brick in the wall - Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» You're just another brick in the wall ... (feat. Jowan)
» (leo) don't just be another brick in the wall.
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» feuilles de brick
» Cause the writing's on the wall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ HOLD ON PAIN ENDS ★  :: Vous, vous et vous :: Demandes en tout genre :: Les liens-